Sujets

Automatisation de bâtiments – mise en réseau intelligente de l’exploitation de bâtiments

Tous les bâtiments commerciaux sont maintenant construits avec des commandes de bâtiments automatiques. Chaleur, éclairages, système de climatisation, technique de refroidissement et d’ombrage et technique de portes et de fenêtres sont mis en réseau et communiquent les uns avec les autres. Les composants peuvent être commandés de manière simple et centralisée grâce à des systèmes de gestion de bâtiments.

Objectifs : efficacité énergétique, confort et sécurité

Il n’y a pas que la conduite des voitures qui sera automatisée à l’avenir : les bâtiments sont également de plus en plus automatisés. Ils régulent eux-mêmes automatiquement le chauffage, la ventilation et la climatisation. Ils ajustent l’éclairage en fonction de la luminosité extérieure et de la présence ou non de personnes dans la pièce. Ils montent ou baissent les stores, ouvrent et ferment les fenêtres et les portes. Et ils exécutent toutes ces missions en répondant précisément aux besoins des usagers ou résidents du bâtiment. Lorsqu’ils quittent le bâtiment, la consommation d’énergie est automatiquement réduite au minimum, les accès sont verrouillés et le système d’alarme est activé.

Ce type de technique d’automatisation est désormais installé dans tous les nouveaux bâtiments publics et les locaux commerciaux. Les propriétés plus anciennes et existantes peuvent également être optimisées. Le facteur clé est sans aucun doute l’automatisation de bâtiments. L’automatisation désigne toute action non effectuée par un être humain qui affecte un dispositif ou un système. L’automatisation de bâtiments (AB) désigne la somme des équipements utilisés pour la commande, le réglage, la surveillance et l’optimisation automatiques des bâtiments.

Cela signifie que tous les capteurs, entraînements de réglage, éléments de commande, consommateurs et autres unités techniques du bâtiment sont mis en réseau. L’automatisation de bâtiments exécute alors automatiquement des processus fonctionnels spécifiques dans le cadre de la technique de bâtiments, conformément aux paramètres prescrits. Les équipements techniques de bâtiments, qui peuvent souvent être complexes, sont donc gérés de façon efficace et centralisée. L’objectif est de rendre l’exploitation des bâtiments plus efficace sur le plan énergétique, plus économique et plus sûre et d’offrir un maximum de confort aux usagers et aux résidents.

Pyramide d’automatisation

Le niveau de terrain implique la conception de toutes les fonctions et la mesure et la communication des données. Ces données proviennent de capteurs (par exemple, des capteurs de température, de la qualité de l’air, de luminosité, de détecteur de mouvements, de contacts de fenêtre, de vitesse du vent, de pluie) et d’entraînements de réglage (servomoteurs pour vannes et clapets, équipement de commutation et de gradation pour l’éclairage, entraînements pour brise-soleil, fenêtres et portes) et d’autres boutons et commutateurs.

Le niveau d’application concerne la collecte et l’évaluation des informations. Les commandes de commutation et de positionnement sont renvoyées au niveau de terrain. Cependant, elles peuvent également être transférées à tous les autres niveaux du niveau de commande.

Le niveau de gestion surveille le système et optimise son mode de fonctionnement à l’aide d’un logiciel spécial, c’est-à-dire un système de gestion de bâtiments. Le logiciel permet de visualiser et d’enregistrer des informations et des données.

Pour transférer les informations des capteurs ou des commandes de positionnement aux entraînements de réglage, les dispositifs doivent être connectés à un réseau partagé.

Règlementation de l’UE sur l’efficacité énergétique globale des bâtiments

La réglementation européenne sur l’efficacité énergétique globale des bâtiments est le guide en matière d’automatisation de bâtiments. Après tout, au sein de l’UE, le secteur du bâtiment représente 40 % de la consommation totale d’énergie. En vertu de la réglementation de l’UE, la performance énergétique globale de tous les bâtiments doit être améliorée. Cela dépend principalement de l’enveloppe thermique et de la nature des équipements techniques du bâtiment. Les installations peuvent également être améliorées par l’installation d’un système d’automatisation.

Une étude réalisée par l’Université des sciences appliquées de Biberach (« Garantir la performance énergétique par l’automatisation de bâtiments conformément aux normes DIN V 18599 et DIN EN 15232 ») a examiné la quantité d’énergie économisée par chacune des fonctions de l’automatisation de bâtiments. Les résultats de l’étude ont notamment permis de constater qu’un éclairage automatisé combiné à un store extérieur dirigeant la lumière permettait potentiellement de réaliser des économies d’environ 40 %. Si l’on compare les coûts d’investissement et les économies réalisées, il en résulte que les systèmes d’automatisation de bâtiments ont une durée moyenne d’amortissement de deux à dix ans.

Pour conclure, l’étude démontre que l’automatisation de bâtiments contribue de façon très importante à l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Il a donc été scientifiquement confirmé que le comportement normal des usagers a tendance à conduire à une surconsommation d’énergie inutile.

L’automatisation, un usager « idéal »

Les usagers « idéaux » sont ceux qui éteignent le chauffage lorsqu’ils aèrent une pièce et qui referment les fenêtres aussi vite que possible. Ce sont également ceux qui n’allument les lumières dans une pièce que lorsque cela s’avère nécessaire. Dans les pièces inutilisées, et généralement la nuit ou les jours fériés, ils réduisent sensiblement la température de l’air dans les bureaux.

Mais ces utilisateurs idéaux sont plutôt rares. En effet, les utilisateurs normaux ont plutôt tendance à oublier de fermer les fenêtres, qui restent donc ouvertes toute la nuit. Ce manque d’attention peut avoir des conséquences parfois néfastes, et l’automatisation de bâtiments est un moyen idéal pour y remédier. Les bâtiments intelligents se comportent donc de manière plus efficace sur le plan énergétique que les personnes.

Bâtiment intelligent et Smart Home

Un système Smart Home aide à réduire les coûts. Le coût de son installation initiale par un professionnel dans une maison avec deux chambres se situe entre 800 et 4 000 euros – avec un potentiel d’économie d'énergie d’environ 20 %.

Les technologies Smart Home constituent un marché en pleine croissance. © GEZE GmbH

Cependant, les systèmes de bâtiments intelligents ne sont pas seulement utilisés dans les bureaux, les bâtiments industriels, les hôtels ou les hôpitaux. En effet, on constate également un intérêt croissant pour la technique d’automatisation dans les habitations. Les « Smart Home » sont les maisons au sein desquelles le bloc d’alimentation et les commandes liées à la consommation sont mis en réseau avec les appareils ménagers et les luminaires.

Les réseaux domestiques avec électronique de divertissement, systèmes de surveillance et de sécurité, stores, systèmes de fermeture des fenêtres et des portes peuvent également être connectés. Ces fonctions peuvent être adaptées aux besoins individuels des utilisateurs et offrent donc un confort accru. Elles permettent également de réduire les coûts et de faire des économies.

Il y a plus de 180 solutions de portes GEZE au sein du nouveau siège de la société spécialisée en informatique, Vector à Stuttgart. Elles sont mises en réseau dans le système de gestion de bâtiments BACnet utilisant les modules d’interface IO 420.

Les portes d’entrée du siège de la société Vector à Stuttgart © Jürgen Pollak / GEZE GmbH

Commande des bâtiments intelligente au nouveau siège de la société Vector

Les solutions réseaux GEZE avec BACnet apportent bon nombre d’avantages aussi bien lors de la planification que de l’utilisation :

  • des solutions de mise en réseau numérique personnalisées avec BACnet
  • la commande centralisée de plus de 180 portes dans le système de gestion de bâtiments – un confort et une sécurité de très haut niveau tant en situation normale qu’en cas de danger
  • une fonctionnalité et une interaction dans tout le bâtiment – visibles à tout moment et de n’importe où
  • une efficacité énergétique : interaction entre la technologie de portes et la régulation de la climatisation
  • un soutien lors de la phase de construction : communication entre les experts des équipements

Accéder à l’étude de cas du campus Vector IT GEZE

Système d’automatisation de bâtiments GEZE Cockpit

GEZE Cockpit est le premier système d’automatisation de bâtiments pour les portes, fenêtres et techniques de sécurité. Le système d’automatisation de bâtiments GEZE Cockpit permet de connecter, de commander de manière centralisée et de surveiller avec précision les composants des systèmes automatisés de portes, de fenêtres et de technique de sécurité de GEZE et d’autres fabricants. BACnet, la norme de communication la plus répandue dans le domaine de l’automatisation de bâtiments, permet l’interopérabilité. Le GEZE Cockpit peut être utilisé comme un système de gestion de bâtiments indépendant, ou être intégré dans un système d’automatisation de bâtiments supérieur.

Les composants matériels du système de commande des bâtiments comprennent un système intégré sur lequel peuvent être installés trois logiciels GEZE avec des fonctionnalités de performance différentes. L’échange de données entre le GEZE Cockpit et les produits se fait via le module d’interface IO 420 sur le protocole de communication ouvert BACnet. Que vous utilisiez un PC, une tablette ou un smartphone : les applications GEZE Cockpit sont basées sur un navigateur et peuvent donc être utilisées sur tout appareil doté d’une adresse IP.

Accéder au système d’automatisation de bâtiments GEZE Cockpit

Un soutien complet de la part de tous les experts engagés

GEZE soutient tous les experts engagés dans tous les aspects de la planification des portes et fenêtres multifonctions.

L’intervention des architectes, métallurgistes, planificateurs sécurité et experts en protection contre l’incendie ainsi que la prise en compte des installations électriques et des intégrateurs de système doivent se faire le plus tôt possible dans le processus de planification afin de garantir que les différents systèmes puissent interagir correctement tout en offrant le maximum d’avantages. La mise en réseau standardisée des composants et le soutien personnalisé qu’apporte GEZE aux projets sont l’assurance pour chacun des acteurs au projet d’une grande fiabilité de planification.

Une action fluide dans tout le bâtiment

Le protocole de communication ouvert BACnet permet des opérations fluides dans tout le bâtiment. Il offre des composants « plug & play », qui vous permettent de connecter rapidement les appareils et les produits. Cela facilite ainsi l’interaction entre les systèmes, garantit une intégration rapide dans le système de communication et assure une marge de flexibilité et ce, même en cas de changements de dernière minute dans la planification.

GEZE aide à l’entretien, au soutien et à la formation

Avec GEZE Cockpit, les exploitants d’un bâtiment peuvent réaliser d’importantes économies tout en augmentant le niveau de sécurité du bâtiment lui-même et de ses usagers. Le personnel en profite également : GEZE Cockpit est facile et pratique à utiliser : l’état des portes, des fenêtres, de l’évacuation de chaleur et de fumée et des issues de secours peut être facilement commandé et surveillé en toute sécurité de n’importe où et à n’importe quel moment, à partir de n’importe quel appareil doté d’une adresse IP.