La ventilation naturelle pour améliorer la qualité de l’air – entretien avec Karen Sum

Que ce soit pour les écoles ou les écoles maternelles, les locaux commerciaux ou les bureaux, la distanciation sociale, l’hygiène et les masques sont des éléments essentiels actuellement. Au même titre, une ventilation naturelle fiable est plus importante que jamais. Lors de cet entretien, Karen Sum, Responsable de la gestion des comptes clés, décrit les méthodes et approches que nous pouvons employer pour renforcer l'apport en air frais et améliorer la qualité de l’air dans les bâtiments, avec un minimum d’efforts et un faible investissement.

Pourquoi la ventilation est-elle un sujet si important actuellement ?

« Les bâtiments sont de plus en plus contrôlés ces dernières années en ce qui concerne leur , et cela inclut la réduction des coûts de chauffage ou de refroidissement. Les méthodes de construction modernes et efficaces sur le plan énergétique font que nous travaillons, vivons et étudions dans des bâtiments de plus en plus hermétiques. Le principal inconvénient est cependant que la quantité d'air frais entrant est trop limitée et qu’un volume d'air vicié trop faible peut s'échapper. Il est donc nécessaire qu’une ventilation intelligente assure un renouvellement d’air efficace, améliorant ainsi la qualité de l’air à l’intérieur ainsi que l’hygiène et permettant une utilisation sécurisée des bâtiments. Les chercheurs pensent que les espaces clos présentent un risque supérieur d'infection par des aérosols porteurs de virus. Les virus transmis de cette façon incluent à la fois le COVID-19 et les virus grippaux classiques. Étant donné que les particules d’aérosols sont plus petites et plus légères que des gouttelettes, elles flottent dans l’air pendant plus longtemps et ne tombent pas au sol aussi rapidement. C’est pourquoi un flux d'air efficace est nécessaire pour réduire la concentration d’aérosols dans l’air intérieur. »

La ventilation naturelle constitue une solution efficace pour améliorer considérablement la qualité de l’air intérieur. En outre, l’utilisation de motorisations de fenêtres automatiques pour la ventilation contrôlée nécessite moins d'énergie que la plupart des systèmes de ventilation mécaniques.

Karen Sum, Head of Global Account Management GEZE GmbH
Une salle de classe avec une grande façade vitrée et des fenêtres automatisées.

La ventilation naturelle améliore considérablement la qualité de l’air à l’intérieur.

Comment pouvons-nous garantir un renouvellement d'air efficace ?

« Les personnes se tournent souvent vers les systèmes de ventilation mécaniques, mais ces derniers ne résolvent pas les problèmes actuels liés à la pandémie de coronavirus. Dans de nombreux cas, les filtres à air dans les systèmes de ventilation ne sont pas suffisamment fins pour filtrer les aérosols, et donc les virus, dans l’air intérieur. Sans renouvellement d’air efficace, l’air est simplement rediffusé ; dans le pire des cas, ces systèmes peuvent en fait détériorer la qualité de l'air intérieur, et augmenter ainsi le risque de contamination des personnes par le coronavirus. En plus de cela, il y a aussi les perceptions personnelles : nous sommes une majorité à nous sentir mal à l’aise dans une pièce où nous ne pouvons pas ouvrir les fenêtres. L’alternative à cela est une ventilation naturelle contrôlée avec des fenêtres automatisées. Cela laisse l’air frais extérieur pénétrer à l'intérieur tout en empêchant l’air vicié d’être rediffusé dans la pièce. »

En savoir plus sur la ventilation naturelle

Ouvrir la fenêtre semble si facile. Quels sont les critères importants pour la ventilation via les fenêtres ?

« Dans les lieux fréquentés comme les bureaux, les écoles et les universités, où les gens sont soumis à des contraintes de temps et doivent se concentrer sur leur travail, ils oublient souvent d'ouvrir les fenêtres. Le problème est aggravé par le fait que nous avons tendance à noter une dégradation de la qualité de l'air une fois que c’est déjà trop tard. En plus d'un risque d'infection plus élevé, une mauvaise qualité de l'air peut affecter notre capacité de concentration et nos performances voire même provoquer des maux de tête et des vertiges. Les systèmes qui ouvrent les fenêtres de façon automatique sans que personne ne doive se déplacer activement vers la fenêtre sont des solutions efficaces. Cela simplifie un renouvellement efficace de l’air, améliorant considérablement la qualité de l'air et réduisant le risque d'infection. »

Fenêtres avec des motorisations de fenêtres automatisées GEZE dans une salle de sport.

Les motorisations de fenêtres intelligentes constituent une solution pratique et efficace pour la ventilation. © GEZE GmbH

Les fenêtres automatisées offrent-elles une ventilation efficace ?

« La ventilation naturelle constitue une solution efficace pour améliorer considérablement la qualité de l’air intérieur. En outre, l’utilisation de motorisations de fenêtres automatiques pour la ventilation contrôlée nécessite moins d'énergie que la plupart des systèmes de ventilation mécaniques. Les exploitants de bâtiments bénéficient également de coûts d'investissement comparativement faibles, car les motorisations de fenêtres automatiques représentent une solution d'équipement a posteriori économique. »

Pourquoi les fenêtres automatisées ne sont-elles pas utilisées plus souvent pour fournir une ventilation naturelle ?

« La sécurité est très souvent utilisée comme un argument clé contre l'installation de fenêtres qui s’ouvrent, pour une protection contre les cambriolages au rez-de-chaussée et pour des questions de sécurité dans les étages supérieurs. Cela vaut la peine d’envisager des fenêtres plus petites avec des vantaux à charnière, un concept sûr et efficace qui ne fait pas de compromis en matière de sécurité. Cela permet d’ouvrir et de fermer les fenêtres facilement, par exemple pour réduire les nuisances sonores dans les périodes de fréquentation importante. Vous pouvez programmer une horloge afin que les fenêtres s’ouvrent et se ferment à des heures spécifiques. »

Une utilisation pratique grâce à l’affichage intuitif et à des scénarios pré-programmés.

Le système est pratique à utiliser à l'aide de l'affichage intuitif ou des scénarios pré-programmés.

Pourquoi utiliser une horloge pour la ventilation ?

« Nous avons souvent tendance à être influencés par la température, l’acoustique et les stimuli visuels au lieu de tenir compte de la qualité de l'air. Nous sommes davantage susceptibles d’évaluer la qualité de l'air en nous basant sur des odeurs et des sensations générales, comme « J’ai un peu trop chaud ». Plus nous restons longtemps dans une pièce, moins nous remarquons la détérioration de la qualité de l’air, nous nous en rendons donc souvent compte bien trop tard. Un autre point encore plus troublant est que nous avons tendance à respirer de l’air vicié qui a circulé dans la pièce. »

Y a-t-il une solution pour notre manque de sensibilité à la qualité de l’air ?

« Oui, par exemple en utilisant des horloges et des capteurs faciles à installer qui identifient les changements de la qualité de l’air. Les motorisations de fenêtres intelligentes comme GEZE Slimchain peuvent être connectées avec des capteurs et intégrées dans des systèmes pilote de bâtiments en utilisant des modules d'interface KNX ou BACnet. L’ offre une circulation d’air pratique, efficace et adaptée à la situation. »

Commande intelligente des bâtiments – des façades économiques en énergie : ventilation intelligente et sécurisée

Ventilation intelligente et sécurisée avec le poste météorologique GIRA KNX.

Y a-t-il d'autres moyens pour améliorer la qualité de l'air intérieur en utilisant des systèmes d'automatisation de bâtiments ?

« Les capteurs intelligents peuvent également être combinés avec d'autres appareils comme des détecteurs de pluie et d’autres postes météorologiques. Les fenêtres de toit automatisées peuvent également être intégrées dans des systèmes de régulation de la température ambiante, apportant ainsi une formidable contribution au refroidissement de jour et en particulier au . Les bâtiments qui sont ventilés la nuit selon les instructions de sensors de sécurité et météorologiques adaptés offrent un climat agréable en permanence, remplissant ainsi les exigences d’heures de travail flexibles et de répit météorologique dans le monde entier.

La ferrure pour porte coulissante à galet Perlan 140 Duosync ouvre et ferme les portes coulissantes à deux vantaux de façon synchronisée.

La ferrure pour porte coulissante à galet Perlan 140 Duosync ouvre et ferme les portes coulissantes à deux vantaux de façon synchronisée. © GEZE GmbH

En plus de la qualité de l’air, y a-t-il d'autres facteurs que les exploitants de bâtiments doivent prendre en compte dans le cadre de la crise actuelle du coronavirus ?

« Oui, un grand nombre de mesures de santé et de sécurité professionnelles doivent être mise en place à cause de la pandémie de coronavirus. Par exemple, la distanciation sociale a considérablement changé l’aménagement des bureaux. Les conceptions ouvertes et aérées des bâtiments et les open-space sont remis en question ; les personnes évitent aussi souvent les petites salles de réunion. Une répartition intelligente des espaces de bureaux peuvent être une solution efficace pour isoler différentes sections et l'air à l’intérieur, à condition que chaque section comporte des fenêtres pouvant être ouvertes.  et d'autres solutions esthétiques pour créer des zones séparées peuvent également améliorer l’intimité tout en offrant d'autres moyens pour diviser les espaces ventilés. Cela présente également des avantages au-delà de la situation actuelle, car les avantages acoustiques et visuels améliorent le bien-être et rendent les bâtiments plus agréables à vivre. »